Traduction marketing

Traduire une présentation commerciale ou un dossier de presse, est-ce encore traduire ? Le message transmis dans la langue étrangère doit évidemment être identique à celui véhiculé par le texte source, mais cela ne suffit pas. Il faut aussi faire preuve de vrais dons rédactionnels pour assurer un rendu impeccable. Journalistes ou marketeurs, les lecteurs de ces documents sont extrêmement sensibles à la formulation de votre texte. Or ils sont aussi bien souvent fins connaisseurs de leur domaine d’activité, et emploient volontiers un certain jargon qui leur est propre. Pour le traducteur, le travail de traduction marketing se situe aux confins entre la traduction technique et la rédaction pure, et va parfois jusqu'à la traduction créative, par exemple lorsqu'il s’agit de traduire un slogan publicitaire, qui ne saurait être rendu mot-à-mot.

Lorsque nous traduisons pour des marques de produits de luxe, vêtements ou produits de beauté, nous sommes évidemment soumis à des contraintes rédactionnelles fortes. Dans plusieurs langues. Par exemple, nous avons traduit en 30 langues tous les manuels des montres de luxe commercialisées par un grand groupe horloger suisse. Pour ce type de projets, il faut à la fois connaître le domaine (les textes de l'horlogerie de luxe usent couramment de termes techniques très précis) et rédiger parfaitement.

Et puis, il y a aussi le savoir-faire "marcom" (Marketing et Communication), qui ne nous manque pas non plus. Associer la précision de la traduction technique, des capacités rédactionnelles reconnues, et le savoir-faire marcom nous permet de traduire fréquemment des études et des enquêtes marketing en ligne pour les leaders du secteur, des jeux pédagogiques pour adultes, des catalogues de lingerie féminine, des sites web marchands, des catalogues de produits de décoration, des newsletters, des présentations sur le lieu de vente, des descriptifs de circuits touristiques…

« La Ville de Paris a eu l’occasion d’apprécier le travail accompli par les équipes de traduction d’Anyword de décembre 2010 à décembre 2012. Cette entreprise avait, en effet, été retenue par la Direction de l’information et de la communication pour ses traductions en anglais et espagnol. Nous avons notamment pu constater la grande réactivité d’Anyword pour des traductions très régulières d’articles publiés en langue anglaise et espagnole sur Paris.fr, le portail internet de la Ville de Paris, ou pour des dossiers destinés à la presse, par exemple pour l’événement d’art contemporain Nuit Blanche. L’entreprise s’est toujours montrée à l’écoute et ses traductions ont été appréciées par nos lecteurs, touristes ou résidents étrangers à Paris. »

Vincent Morel, Responsable du Département Paris Numérique, Mairie de Paris