Traduction certifiée

La traduction assermentée, la traduction certifiée et la traduction jurée, c'est la même chose ! La traduction assermentée est réalisée par des traducteurs assermentés (ou certifiés, ou jurés), qui sont désignés auprès d'une Cour d'Appel. Ils sont experts de Justice et assistent les Juges dans le cadre de missions déterminées. Par exemple, ils peuvent être amenés à restituer oralement les paroles d'un prévenu étranger et à lui indiquer dans sa langue les demandes des personnels de Justice qui l'interrogent. Lorsqu'ils ne sont pas requis par la Justice, les traducteurs assermentés travaillent pour leurs autres clients. Ce sont les seuls à pouvoir déclarer que le document cible est identique au document source, c'est-à-dire à donner au document cible la valeur d'un document original, bien qu'il soit rédigé dans une langue différente

Concrètement, le traducteur assermenté consulte le document source original, en réalise la traduction, certifie que le document traduit a la même valeur que le document d'origine, et tamponne ce document traduit. Le client entre en possession d'un second original, qu'il peut produire auprès des services officiels.

La plupart du temps, on fait appel aux services d'un traducteur certifié lorsqu'on souhaite utiliser en France une pièce officielle émise par un autre pays. Par exemple, vous pouvez avoir besoin de la traduction assermentée anglais-français d'une pièce d'identité, d'un permis de conduire, d'un jugement de divorce, d'un extrait de naissance, etc.

Outre les pièces officielles, le traducteur certifié traduit tous les documents qui peuvent être produits devant un Tribunal. Par exemple, les entreprises ont parfois besoin de la traduction certifiée de formulaires de douane, ou de contrats de travail, etc.

« Depuis décembre 2010, le service de l’Accueil du musée du Louvre a recours aux prestations de traduction de la société Anyword. Respect des délais, rapidité d’exécution et disponibilité des interlocuteurs sont les points forts de cette entreprise à qui sont régulièrement confiés des textes à traduire. Ces textes concernent des langues latines et des langues à signes. Les multiples formules de facturation permettent également une adaptation au plus près de nos besoins. »

Anne Giroux, Chef du service de l’Accueil, Musée du Louvre