Assurance Qualité

Notre système d’Assurance Qualité s’inspire fortement de la norme NF EN 15038 (« Services de traduction — Exigences requises pour la prestation du service », AFNOR, Août 2006), et du standard Certitrad qui en découle, développé conjointement par la C.N.E.T (Chambre nationale des entreprises de traduction) et Bureau Veritas Certification en 2010. Il comporte plusieurs séries de processus qualité, qui interviennent à différents moments d’un projet de traduction.

En amont du processus de production

L’Assurance Qualité débute bien avant le projet de traduction. L’environnement informatique sécurisé dans lequel nous opérons en fait partie intégrante, au même titre que les outils professionnels avec lesquels nous travaillons. De même, les conditions de confidentialité imposées à tous les intervenants, salariés comme travailleurs indépendants, contribuent aussi à la construction d’un environnement favorable à un système qualité robuste et fiable.

En cours de production

Plusieurs étapes du processus de production participent à la qualité du résultat final. Avant la traduction elle-même, il y a la sélection des traducteurs, la création d’un glossaire et l’emploi d’une Mémoire de traduction. En cours de traduction, le contrôle qualité par échantillonnage constitue une étape cruciale du système d’assurance qualité. En fin de traduction, le contrôle automatisé améliore aussi grandement les textes traduits.

En aval de la production

Une fois les documents traduits et vérifiés, les tâches d’Assurance Qualité se poursuivent avec l’intégration des demandes de corrections du client aux fichiers traduits, la création d’une Mémoire de traduction sur la base des fichiers finalisés, ainsi que l’archivage des fichiers en environnement informatique sécurisé. 

« Depuis décembre 2010, le service de l’Accueil du musée du Louvre a recours aux prestations de traduction de la société Anyword. Respect des délais, rapidité d’exécution et disponibilité des interlocuteurs sont les points forts de cette entreprise à qui sont régulièrement confiés des textes à traduire. Ces textes concernent des langues latines et des langues à signes. Les multiples formules de facturation permettent également une adaptation au plus près de nos besoins. »

Anne Giroux, Chef du service de l’Accueil, Musée du Louvre